Résultat de recherche d'images pour "la berrichonne de châteauroux tennis de table"

Publicités

Image  —  Publié: 14 avril 2018 par gregoryfleury dans Tournois

Résultat de recherche d'images pour "tournoi joué les tours tt"

Image  —  Publié: 14 avril 2018 par gregoryfleury dans Tournois

En Pré-Nationale, en déplacement à Fondettes pas de miracle pour l’équipe 2 face au leader incontesté de la poule, les vinoliens joueront donc leur maintien lors de l’ultime journée à domicile face à Joué Lès Tours. Déjà assuré de son maintien l’équipe 3 devant une formation de Tours privée de deux de ses titulaires déroule à l’image du phénoménal Quentin Souriau auteur d’une nouvelle perf à plus de 300 points sur un classé 19 et du non moins phénoménal Tony Déhu qui s’adjuge également une perf à 17.
En régionale 2, les vinoliens de l’équipe 4 pas totalement assurés de leur maintien se devaient de s’imposer face à Fleury les Aubrais ce qu’ils firent avec sérieux et détermination à l’image de Jo Gallon qui s’offre un carton plein.
En régionale 3, lourde défaite de l’équipe 5 face à une solide formation de Saint Jean de la Ruelle dans une rencontre où les jeunes vinoliens n’ont pour autant pas démérité, l’essentiel étant déjà acquis à savoir le maintien à cet échelon.
Dans un duel qui a tenu toutes ses promesses, l’équipe 6 breakée d’entrée de jeu n’a jamais pu faire son retard face à Maintenon malgré la perf de coach Did à 14 et les nombreux matchs en cinq sets qui ont le plus souvent tournés à l’avantage des adversaires dorénavant grands favoris pour l’accession.

Au niveau départemental, l’équipe 7 en Excellence s’incline logiquement devant une équipe de Mer inédite pour l’occasion semble t-il et où seul le capitaine Sylvain Pajon se régale en s’adjugeant trois victoires dont une probante perf à 16.
En D1, l’équipe 8 s’impose facilement face à une équipe de Vendôme incomplète et assure par la même occasion son maintien ce qui était l’objectif affiché du début de phase.
En D2, défaite de l’équipe 9 face à une équipe de Sassay plus homogène ce qui n’a pas empêché le jeune Quentin Marteau de s’offrir de belles perfs à 7. Même constat pour l’équipe 10 amputée de ses titulaires et qui perd logiquement face à Saint-Laurent malgré la probante perf à 7 du jeune « Kiki » comprenez Kilian Orienti.
En D3, l’équipe 11 s’impose largement devant Blois où il convient de saluer les très bonnes prestations des jeunes Benjamin Malard et Nathan Pigoreau classés 5 et auteurs chacun d’une perf à 7. Sur sa lancée l’équipe 12 continue son bon parcours en disposant de La Chaussée grâce notamment au sans-faute de Quentin Chollet.
En D4, courte victoire de l’équipe 13 face à Mer où il convient de saluer les quatre succès du jeune Sami Abidat avec cerise sur le gâteau une perf à 6 face au leader adverse.
En D5, suite à un désistement de dernière minute l’équipe 14 n’a malheureusement pas pu se présenter au complet à Ouchamps où elle s’incline logiquement malgré les bonnes copies rendues par les jeunes Julien George et Tom Jost.

Bien sportivement.

Arnaud BADIN

Les Vinoliens se retrouvent seuls en tête

Publié: 9 avril 2018 par gregoryfleury dans Vie du club

Remy Thomas et Vineuil profitent de la défaite de Morières.

Remy Thomas et Vineuil profitent de la défaite de Morières.
© Photo NR

 

NATIONALE 3 MASCULINE Vineuil/Suèvres : 7 Nîmes : 7 Après sa victoire contre Vineuil/Suèvres, on pensait Morières idéalement placé pour accéder à la N2. Comme quoi il ne faut jamais vendre la peau de l’ours puisque, à la surprise générale, les Vauclusiens se sont inclinés contre Lyon (8-3), une formation que les Vinoliens avaient dominé sur le même score. Le nul obtenu par les Loir-et-Chériens, samedi, contre une très forte équipe de Nîmes, avec les jolies perfs de Rémy Thomas (n° 794) contre le numéroté 150 et le 400, ainsi que celle de Wilson Huart (n° 589) devant le 150 gardois, a donc pris une autre saveur. Avant de jouer la dernière rencontre du championnat début mai, les Vinoliens sont désormais seuls en tête et il y a de fortes chances qu’ils conservent cette position puisqu’ils iront à Saint-Denis, dernier de la poule. Morières, de son côté, aura une partie plus délicate à gérer face à Ceyrat. Si Vineuil parvenait à l’emporter, il y aurait à la reprise du championnat deux équipes loir-et-chériennes en N2.
Vineuil/Suèvres : Thomas 2v, Huart 3v, Enchev 1v, plus un double.

NATIONALE 2 FÉMININE Vineuil/Suèvres : 6 Loperhet : 8 Alors que Loperhet évoluait depuis plusieurs matchs avec le même effectif (une 13 et trois 12), les Bretonnes ont offert aux Vinoliennes une bien désagréable surprise en se déplaçant avec deux numérotées, Julie Penec (n° 160) et Mathilde Cariou (n° 199), plus deux 12. Cela a changé la donne d’autant plus que Sabrina Fernandes (n° 84), cela peut arriver, s’est inclinée à la surprise générale contre Allaizeau (12) en cinq sets. Un revers lourd de conséquence d’autant que l’ordre des rencontres n’a pas favorisé les locales sur la fin de ce match, Isabelle et Juliette Cellier se retrouvant à jouer les deux plus fortes joueuses visiteuses. Comme dans le même temps Béthune, avec qui elles partageaient la première place, n’a fait qu’une bouchée de Baisieux (8-0), la grande finale contre les Nordistes, que tout le monde attendait sur la dernière journée, n’aura pas la même saveur. Même en gagnant largement, ce qui parait peu probable, on ne voit pas comment les Loir-et-Chériennes pourraient inverser la tendance et empêcher Béthune de monter en N1.
Vineuil/Suèvres : Fernandes 2v, Chirametli 3v, plus un double.

 

https://www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher/sports/les-vinoliens-se-retrouvent-seuls-en-tete?queryId%5Bquery1%5D=57cd2206459a452f008b4594&queryId%5Bquery2%5D=57c95b34479a452f008b459d&page=7&pageId=57da5cf3459a4552008b49d4